Marseille 2023


49ème colloque de la COPIRELEM

INSPÉ d’Aix-Marseille

Site de Marseille

13, 14, 15 juin 2023

Mathématiques et diversité à l’école. Aider les élèves, accompagner les enseignants.

Appel à contributions

date limite d’envoi des propositions : 15 février 2023

Inscriptions à partir de mi-avril 2023

Présentation générale

Ce colloque est organisé par la COPIRELEM (Commission Permanente des IREM sur l’Enseignement Élémentaire) et l’IRES (Institut de Recherches sur l’Enseignement des Sciences) d’Aix-Marseille, avec le soutien d’Aix-Marseille Université, l’INSPÉ (Institut National Supérieur du Professorat et de l’Éducation) d’Aix-Marseille, la structure fédérative SFERE-Provence. Il est ouvert à toute personne intéressée par la formation en mathématiques des professeurs des écoles : chercheurs, formateurs des INSPE, membres des IREM et IRES, inspecteurs et conseillers pédagogiques, maîtres formateurs, référents mathématiques de circonscription, enseignants, ….

Cadrage scientifique

Depuis 10 ans, de nombreuses enquêtes nationales et internationales (rapport CNESCO, 2016) témoignent d’une baisse des résultats en mathématiques ainsi que d’une hausse des inégalités scolaires en  France. Face à ces constats, et puisque tous les enfants partagent la capacité d’apprendre et de progresser (comme le reconnaît d’ailleurs la loi de programmation de 2013), l’un des enjeux majeurs de l’École est d’offrir les mêmes chances de réussite à tous, quels que soient leur origine sociale, géographique et culturelle, leur genre, leurs compétences et leurs besoins. Des orientations institutionnelles relatives à l’éducation prioritaire, à l’école inclusive, à la formation, en lien notamment avec le référentiel de compétences des professeurs, témoignent d’une volonté de prendre en compte cette diversité. Dans la classe,  les enseignants ont alors à relever de nombreux défis pour gérer l’hétérogénéité des élèves face aux apprentissages et pour s’ajuster à leurs besoins particuliers. Les formateurs doivent prendre en compte ces enjeux en formation initiale et continue, tout en relevant des défis spécifiques à la formation des enseignants et s’adapter au cursus universitaire de ces derniers, à leur expérience professionnelle, à leur contexte d’exercice…

Le monde méditerranéen a été depuis toujours un monde de transmission des savoirs et des cultures. Nous profitons de la tenue de ce colloque dans la ville de Marseille, « capitale » de la diversité culturelle en France, située dans un territoire de contrastes entre espaces ruraux et urbains, pour aborder ces questions vives liées à l’éducation mathématique inclusive.

La thématique générale de ce colloque se décline selon différents points de vue complémentaires et imbriqués :

  • Du point de vue de la singularité des besoins : comment prendre en charge chaque élève pour qu’il puisse prendre réellement sa place dans la classe de mathématiques ? Quelles situations peuvent être proposées pour qu’il puisse apprendre les savoirs  mathématiques  indispensables  à  tout citoyen ? Comment satisfaire les besoins mathématiques de chacun tout en tenant compte de ceux du groupe-classe ?
  • Du point de vue de la pluralité et de la diversité linguistique, sociale, culturelle des contextes d’enseignement-apprentissage : quelle est la place du plurilinguisme dans l’enseignement des mathématiques ? Comment tenir compte des dimensions culturelles et/ou historiques dans les apprentissages mathématiques ? Quelles sont les spécificités d’enseignement-apprentissage liées aux territoires (éducation prioritaire, ruralité, …) ?
  • Du point de vue de la variété des dispositifs éducatifs d’aide et d’accompagnement : quels types de dispositifs (de remédiation, préventifs…) existent-ils ? Qu’y fait-on exactement, avec quels acteurs et en poursuivant quel(s) objectif(s) ? Quelles sont leurs modalités spécifiques ? Quels sont leurs effets sur les apprentissages mathématiques ?
  • Du point de vue de la formation des professionnels – enseignants, formateurs, accompagnateurs : quels sont les enjeux et modalités de formation à la prise en compte de la diversité, avec quel impact ? Quelle prise en compte des injonctions institutionnelles par rapport à l’école inclusive dans la formation à l’enseignement des mathématiques